Radio Taiwan InternationalLa culture A cappella à Taiwan

  • 14-05-2021
Décryptage
Groupe A Cappella taiwanais The Wanted (photo facebook The Wanted)

Parmi les très nombreux styles musicaux existants aujourd'hui, il en existe un plutôt particulier : le chant A Cappella. Celui-ci désigne concrètement une œuvre musicale dans laquelle des ensembles musicaux chantent sans musique instrumentale. Il n'y a donc que la voix qui compte et cela créé des mélodies originales sans avoir besoin d'instruments.

 Les débuts du chant A Cappella

Les ensembles vocaux A Cappella sont très anciens et visent depuis toujours à créer une polyphonie ainsi qu'une harmonie symphonique entre les chanteurs d'une chorale ou d'un chœur pour créer des rythmes soutenus même sans avoir d'accompagnement musical. Cette technique de musique ancienne ne date pas d'hier et est encore aujourd'hui utilisée.

Le véritable chant A Cappella que nous connaissons trouve ses origines dans les chants religieux. En effet, étymologiquement, allA Cappella signifie "à la chapelle" en Italien et ces chants étaient donc généralement tirés des messes. A l'époque, on utilisait les instruments présents dans la chapelle pour accompagner le chant, comme l'orgue.

Durant la période médiévale, les églises pratiquaient surtout les chants grégoriens et ce jusqu'à la Renaissance.

L’utilisation du chant A Cappella dans la musique polyphonique

C'est durant le XVème siècle que les chants A Cappella dans les églises se sont le plus développés en Europe sous la forme de polyphonies, c'est à dire la combinaison de plusieurs parties chantées en même temps. Au XVIème siècle, le chant A Cappella est progressivement remplacé par la cantate qui, elle, est accompagnée par des instruments.

Au XIXème siècle se développe également un certain style de chanson A Cappella dans les églises : la Manécanterie, un chœur d'enfants, notamment masculins, qui chante dans la paroisse sous la direction du clergé local. On en retrouve beaucoup dans le cadre du scoutisme catholique. Aujourd'hui, le terme est désuet et nous parlons plus de maîtrise.

Le tournant du chant A Cappella aux Etats-Unis

La musique A Cappella s'est ensuite énormément développée aux Etats-Unis. C'est grâce à Peter Christian Lutkin, le doyen de la Northwestern University School of Music, que la première chorale A Cappella a vu le jour dans le pays de la liberté car il a fondé en 1906 la Northwestern A Cappella Choir qui était alors la première organisation permanente de ce genre en Amérique.

A sa suite, de nombreuses chorales ont vu le jour dans les universités américaines, souvent en lien avec des églises rattachées à ces établissements. Un bon exemple est le St Olaf College qui possède une tradition de chant A Cappella depuis 1911, mais on peut aussi citer le Concordia College, l'Augustana College ou encore le Luther College.

Dans les années 1930 s'est développée une nouvelle forme de chant A Cappella, le Barbershop. Il s'agit d'une forme de chanson sans instrument dans laquelle 4 voix chantent en harmonie serrée. Ce type de chant est fortement inspiré des pratiques du Sud des Etats-Unis et est né grâce aux barbiers qui chantaient en recevant leurs clients.

Après le Barbershop, c'est au tour du Doo-wop de voir le jour aux Etats-Unis : cette pratique de chant A Cappella qui s'est développée dans les années 1940 est née de la jeunesse afro-américaine des grandes villes de la côte Est des Etats-Unis. Les chansons de Doo-wop sont principalement axées sur l'amour et ne requiert évidemment pas d'instruments, on parle souvent de groupes comme Boyz II men ou Naturally 7 comme référence bien que ces groupes aient souvent aussi recourt à de la musique.

Le chant A Cappella contemporain

L'intérêt pour la musique A Cappella s'est largement développé de nos jours grâce à la radio, à la télévision et à Internet. De nombreuses œuvres contemporaines ont utilisé le style de chant A Cappella en le rendant plus moderne et attractif.

Lorsqu’on fait référence à l’A Cappella contemporain, outre les barbershops et les doo-wops, on parle principalement de ces groupes comprenant plusieurs chanteurs, souvent entre 3 et 5, une basse et un beatboxeur, ces personnes qui créent des motifs de rythmes et percussions uniquement avec leur bouche et issues de la culture hip hop et du rap. Ces groupes sont capable de créer toutes sortes de mélodies et de chansons grâce à la versatilité d’un nombre plus restreints de personnes, donnant une dimension et un rôle particulier à chacun des participants.

Les groupes les plus populaires faisant égal avec des stars de la pop américaine

Ces groupes se servent désormais des réseaux sociaux pour devenir de vrais stars de la chanson populaire. Et la compétition américaine the Sing Off en a révélé quelques-uns. Parmi eux, plusieurs groupes se démarquent comme Homefree qui est un groupe de 5 hommes chantant de la pop country A Cappella ou encore Voiceplay aussi composé de 5 hommes qui a un répertoire très varié de chanson populaire américaine et qui a obtenu sa notoriété notamment grâce à des reprises A Cappella de chansons des films de Disney. Une autre raison pour laquelle cette culture des chants A Cappella est si populaire est la culture américaine de chanter les caroles, ces chansons festives, A Cappella à l’approche de Noël de porte à porte.

Si j’évoque les caroles, c’est qu’un groupe s’est démarqué du reste des chanteurs A Cappella sur youtube, il s’agit de Pentatonix, composé 4 chanteurs et une chanteuse, étant le seul groupe A Cappella à avoir dépassé les 100 millions de vues pour une vidéo sur youtube. Leur meilleur titre étant Hallelujah, un chant souvent chanté pendant les célébrations de Noël et en carole. Cette vidéo a atteint à ce jour plus de 616 millions de vues. Leur deuxième vidéo est également la deuxième des chansons A Cappella en termes de vues sur Youtube avec 349 millions de vues. Elle s’incrit néanmoins dans un tout autre registre avec un pot-pourri d’un groupe de DJ français très connu : Daft punk. Dans ce cadre, Pentatonix est réputé pour être un des seuls groupes A Cappella, encore aujourd’hui à pouvoir reproduire de manière inventive de la musique électronique et à avoir gagné un Grammy Awards pour leur clip musical de Daft Punk, 10 ans après s’être fait connaitre pour cette particularité en remportant la compétition SIng Off.

Le chant A Cappella à Taiwan

Au niveau historique, le chant A Cappella remonte aussi longtemps que les hommes ont occupé l’ile. Du moins, si on considère l’approche de la musique et les chants traditionnels chantés par les aborigènes. D’autre part, étrangement, le chant A Cappella est peu populaire dans la culture chinoise ou japonaise. Il n’est pas à écarter qu’une certaine tendance, bien que presque insignifiante, existe également au sein des communautés chrétiennes avec la tradition des chorales.

Néanmoins pour un vrai développement de la communauté A Cappella à Taiwan il faudra attendre 2007 pour que les Taiwanais s’y intéressent. Beaucoup de Taiwanais s’imaginaient que le chant A Cappella était réservé au chant de chorale et à la religion catholique.

Cependant il y a actuellement plusieurs organisations qui s’occupent de promouvoir la pratique du chant A Cappella.

Le TCMC : centre de musique de chorale de Taiwan
La plus ancienne est le centre de musique de chorale de Taiwan (TCMC). C’est un centre qui dépend de la Fondation des chorales nouvelles (NCF) fondée par M. Chu Yuan-lei (朱元雷) en 2000. Le TCMC organise principalement des événements de chant choral. Parmi lesquels il y a le Taiwan International Contemporary A Cappella Festival, Le Spring Vocal Festival qui est une série de concerts A Cappella contemporains, le Solute to the Choral Masters, un symposium international des chorales ou encore le jour de grâce du TCMC qui organise également des concerts avec la communauté locale en général.

Le TCMC organise également une compétition de chant choral depuis 2001 intitulé en premier lieu Choral Ensemble Competition et qui a été renommée en 2007 en “Taiwan International Contemporary A Cappella Festival” (TICACF). Cela reste le festival le plus important de chant A Cappella à Taiwan et probablement en Asie. Il réunit tous les amoureux de la culture A Cappella chaque automne venant des quatre coins du monde non seulement pour concourir mais aussi pour créer des liens entre la communauté internationale et la communauté taiwanaise du chant A Cappella. Cet événement est également partenaire du festival autrichien Vokal.total qui est un des événements référence de la culture A Cappella en Europe. Une scène est également offerte lors du Spring Vocal Festival aux nouveaux groupes pour leur donner l’opportunité d’une première expérience en public.

Le festival a également pour objectif de promouvoir la musique populaire taiwanaise dans les cercles de musique A Cappella occidentaux dans lesquels la culture asiatique est peu représentée à part quelques exceptions avec des musiques coréennes et japonaises.

Vocal Asia

Etabli 10 ans après le TCMC, Vocal Asia se concentre encore plus sur le développement en Asie du chant A Cappella contemporain. Cela se traduit également par la promotion du chant A Cappella à travers des programmes éducatifs, d’échange qui se font principalement avec les autres pays d’Asie et plus particulièrement avec la Chine, la Corée et le Japon et l’organisation d’événements de promotion. Leur festival est organisé chaque année dans de différentes villes avec la première édition à Taipei en 2011. La dernière édition a eu lieu en 2019 au Japon.

Vocal Asia fait également la promotion du chant A Cappella en créant des compilations de différents groupes dont le premier album est paru en 2011. Ils ont également signé depuis 2011 un partenariat avec le plus grand événement chinois de chant A Cappella qui est le Strawberry Music Festival.

Les groupes les plus populaires de Taiwan

Les groupes les plus connus et les plus ancien à Taiwan sont Semiscon, O-Kai singers, public Bath House ou encore Voco Novo.
Ces dernières années, comme les nouveaux groupes de chant A Cappella à l’international, les groupes taiwanais s’étendent dans les genres musicaux de la musique populaire et partagent leur création à travers les réseaux sociaux souvent en faisant des medleys, des covers ou même des mashups.

Medley : terme anglais désignant un pot-pourri de chansons soit sur un artiste ou un thème donné. La chanson Daft Punk du groupe américain Pentatonix est un Medley

Cover : terme anglais désignant une couverture ou plutôt une reprise

Mashup : le mashup est un exercice qui consiste à prendre deux chansons et essayer d’en créer une nouvelle avec tout en gardant l’identité de chacune.

En suivant la mode internationale de publier leurs créations sur internet et particulièrement youtube les groupes taiwanais se sont plus fait connaitre du grand public. Parmi eux, l’ensemble de chant A Cappella contemporain taiwanais qui a le plus de succès actuellement est The Wanted.

Ce groupe a le plus grand nombre de vues sur Youtube également mais, pour vous donner une idée de la différence de notoriété entre un groupe taiwanais et le groupe Pentatonix, leur clip vidéo le plus visionné ne compte qu’1,4 millions de vue pour un medley de plusieurs chansons taiwanaises. La deuxième vidéo étant également du groupe avec un certain succès international et une vidéo vue 1,2 millions de fois avec un medley des films de Miyazaki.

En conclusion, la culture populaire du chant A Cappella à Taiwan est vraiment tardive et est encore actuellement très marginale. Les organisations comme TCMC et Vocal Asia ont encore un énorme travail éducatif à fournir et commence ces dernières années à travailler de manière plus généralisée dans le cadre de programmes permettant la création de chorales dans les établissements scolaires.

En cette période de covid-19, tous les festivals sont annulés, mais si vous voulez vous tenir informé de futurs événements vous pouvez toujours suivre les pages facebook de TCMC et Vocal Asia.

C’est la fin de ce décryptage qui vous a été présenté par Valentin Floquet je vous souhaite une excellente suite d’écoute du programme de Radio Taiwan International.

 

Les clips vidéos des chansons évoquées dans cet article :

Pentatonix Hallelujah

Pentatonix Daft Punk medley

The Wanted 追劇組曲

The Wanted Miyazaki anime medley

Pages facebook de Vocal Asia et de TCMC

Résumé du festival Vocal Asia 2019 au Japon

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires