:::

Radio Taiwan InternationalLes musées taïwanais tentent de s’adapter et de développer leur activité en ligne

  • 11-06-2021
Décryptage
En ces temps de pandémie, le Musée du Palais de Taipei propose certains contenus en ligne (Image : aimable crédit du Musée national du palais de Taipei)

Le 15 mai dernier, alors que Taïwan enregistrait un nombre record de 180 nouveaux cas, la ville de Taipei a décidé la fermeture de plusieurs lieux touristiques de la capitale tels que le temple Longshan mais aussi le Zoo de Taipei, le marché au jade ainsi que le Musée nationale du Palais. Une fermeture qui concerne désormais tous les musées de la ville et même du pays et qui devrait durer jusqu’à la levée de l’alerte de niveau 3.

Alors, à l’heure où les habitants sont appelés à rester chez eux, comment s’adaptent les musées à cette nouvelle situation ? Plusieurs musées, en principe les plus grands qui disposent donc de plus de ressources pour innover et chercher des alternatives, se mettent à proposer des contenus gratuits en ligne pour remplacer les visites.

Ainsi, le Musée national du Palais de Taipei propose une « expo numérique » qui rassemble plusieurs films primés ces dernières années mettant en scène plusieurs trésors du musée. La plupart des pièces du plus grand musée de Taïwan ne sont pas visibles en ligne mais le musée propose par exemple la découverte d’une sélection de reliques culturelles tibétaines en 3D, qui permet de s’attarder sur les détails des pièces.

Le Musée des beaux-arts de Taipei a lui décidé de se concentrer sur les expositions actuelles en proposant par exemple une visite virtuelle en vidéo, sur Facebook, de l’exposition solo consacrée à Lu Ming-te, intitulée « les grandes migrations ». De même pour l’exposition de l’artiste japonaise Chiharu Shiota, avec une visite guidée en ligne dans laquelle une voix présente les différentes œuvres et installations, même si un format vidéo ne permet pas de profiter complètement du côté spectaculaire des installations géantes de l’artiste.

Le Musée national des beaux-arts de Tainan, quant à lui, a lancé le 8 mai l’exposition « The Carving of Gaze  - Cheng-Hsiung Chen Slo Exhibition 2021 » qui est programmée jusqu’au 11 octobre de cette année. Bien sûr, il est particulièrement difficile d’apprécier des statues par la photo ou la vidéo mais le Musée propose un documentaire en ligne sur la vie et l’œuvre de Chen Zheng-xiong, sculpteur taïwanais originaire de Tainan né en 1942.

Le Musée national des beaux-arts de Tainan propose aussi une exposition sur les trésors de l’art taïwanais d’outre-mer, la collection de l’ancien Musée Shuntian, aux Etats-Unis. L’exposition devait durer jusqu’au 27 juin mais avec la clôture prématurée de l’exposition suite à la pandémie, beaucoup de gens se sont plaints de ne pas avoir eu la chance de la visiter

Le Musée a donc décidé de proposer une version en ligne de cette exposition. Beaucoup d’œuvres avec des très bonnes explications, en chinois et en anglais sont déjà disponibles en ligne même si le lancement officiel est prévu pour le 16 juillet, et même si l’expo réelle sera elle, bien décrochée comme prévu le 27 juin.

C’est hier que le musée a présenté sur son site la collection de Shuntian, une collection de 670 œuvres au total collectionnées par Hsu Hung-yuan, pharmacien et entrepreneur taïwanais originaire de Changhua et installée par la suite aux Etats-Unis où il avait collecté des centaines d’ouvres d’artistes taïwanais.

Le conservateur du musée Liang Yong-fei s’est réjoui de cette expo numérique qui permettra selon lui à réaliser le souhait de Hsu Hung-yuan, qui souhaitait qu’après sa mort les Taïwanais puissent se réapproprier ses œuvres, apprendre à connaître, à comprendre et à apprécier l’histoire de l’art taïwanais pour sa vraie valeur. L’exposition de Shuntian devrait d’ailleurs, après être décrochée du Musée de Tainan, continuer de circuler dans les musées taïwanais après la fin de la pandémie et la réouverture des musées.

Un autre musée de Tainan, à ne pas confondre, le Musée d’art de Tainan, coopère depuis le début de l’année avec la plateforme de contenus audio « iTingTing » et a lancé le programme « Visiter avec les oreilles, entrer dans le Musée d’art de Tainan ». Un programme qui présente les œuvres et les différentes expositions en racontant des histoires. Un bon outil pour les amateurs de musées et d’expos en ces temps de pandémie, mais aussi un bon outil pédagogique pour les écoles ou les parents.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires