:::

Radio Taiwan InternationalChercheurs et activistes collectent les sombres archives de Formosa Plastics Corporation, le géant pétrochimique taïwanais

  • 28-06-2021
Décryptage
Collage by Anna Berti Suman (Sensjus Project), Paul Jobin, Hannah Chalew and Hai Le.

Le groupe Formosa Plastics Corporation (FPC) est l'un des plus grands conglomérats pétrochimiques du monde. Présent à Taïwan, en Chine, au Vietnam ou encore aux États-Unis, FPC produit des matières premières intermédiaires pour le plastique depuis 1954. Formosa Plastics a donc, comme précisé sur son site internet, plus de soixante années d'existence.

The Formosa Plastics Global Archive, les archives de Formosa Plastics, est une démarche numérique qui repose sur un site internet et qui supporte une communauté internationale de personnes préoccupées par les opérations de Formosa Plastics. Activistes ou encore chercheurs reprochent à l'entreprise des dégradations environnementales graves, des pollutions diverses ou des incidences sur la santé d'employés ou résidents à proximité de certaines usines du groupe. Des rapports gouvernementaux, des études, des articles de presse, des reportages mais aussi des documents collectés au fil des années tels que des photos, ou des témoignages d'employés présentent une part de l'histoire de Formosa Plastics Corporation.

Ces archives nous rappellent par exemple qu'en octobre 2019, Formosa a accepté de payer 50 millions de dollars pour leur rejet de granulés de plastique au Texas. Ailleurs, des groupes environnementaux contestent l'ouverture d'un nouveau complexe pétrochimique de Formosa Plastics, un projet à plusieurs milliards de dollars qui doit prendre place dans la tristement nommée "allée du Cancer" (Cancer Alley) en Louisiane, une vaste zone qui concentre des usines pétrochimiques. A Taïwan, dans les comtés de Yunlin et de Changhua, des citoyens taïwanais ont repoussé l'expansion de l'entreprise. Des groupes de défense vietnamiens se battent aussi pour obtenir des compensations suite à une catastrophe marine survenu 2016 suite à des déversements toxiques provenant d'une aciérie de l'entreprise et qui a entraîné la mort de nombreux poissons ainsi que touchée l'activité de nombreux pêcheurs locaux .

Tim Schütz, notre invité, est chercheur au département d'anthropologie de l'université de Californie (Irvine). Il poursuit actuellement ses recherches à Taïwan, à l'université de Chengshi (International College for innovation). Il nous parle de ce vaste programme de recherche internationale concernant le géant pétrochimique taïwanais. Plus largement, il nous parle de l'importance des archives, des différentes formes de collecte de données mais aussi de la capacité des personnes impliquées à rendre ces éléments accessibles et compréhensibles.

Notez que le 1er juillet à 8h du matin, heure de Taipei, des activistes américains en Louisiane organisent un "toxic tour" pour illustrer la situation de la pollution et quels sont les problèmes existants. Cette rencontre numérique comprendra des intervenants des différents pays : Taiwan, USA, Vietnam qui parleront aussi des problématiques concernant Formosa Plastics. C'est un webinaire Zoom à suivre en ligne.

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires