:::

Radio Taiwan InternationalE-commerce taiwanais : la pandémie accentue les tendances, Momo grand vainqueur de ces derniers mois

  • 11-08-2021
Décryptage
la plateforme d'e-commerce Momo annonce l'ouverture d'un service de logistique et de livraison (photo Momo et CNA)

Au cours des deux mois où l'épidémie locale s'est intensifiée, le leader du commerce électronique taiwanais, Momo, a atteint à plusieurs reprises de nouveaux sommets en termes de performances et de valeur marchande, creusant l'écart avec son rival PChome. Que ce soit l'agencement logistique, l'expérience utilisateur, les opérations financières ou encore la stratégie générale du groupe, le magazine Common Wealth a fait une analyse de l’ensemble des données disponibles concernant le phénomène d’amplification des écarts dans la compétition des plateformes d’e-commerce. Dans ce décryptage nous allons voir quelles sont les stratégies gagnantes employées par Momo ? Quelles sont les règles de vie qui doivent devenir l’ADN d’une entreprise de l’après-covid ?

Dans le film de science-fiction américain Water World, sorti dans les salles il y a 26 ans, le monde des années 2500 était décrit. Les glaciers aux pôles avaient fondu et la Terre était submergée. Les survivants avaient élu domicile dans des navires brisés et dérivaient en mer indéfiniment. Le protagoniste masculin joué par Kevin Costner était capable de s'adapter facilement dans ce monde inondé en ayant développé par mutation génétique naturelle des branchies derrière ses oreilles et des orteils palmés. Il peut respirer sous l'eau, échanger la terre et le sol se trouvant au fond des mers, des matériaux devenus extrêmement précieux dans ce nouveau monde. En comparaison des autres êtres humains qui n'ont que des poumons, il tire entièrement avantage des nouvelles cartes distribuées dans un monde devenu inadapté aux êtres humains qui n’ont pas évolué.

A Taiwan, l’épidémie locale s'est intensifiée en mai et la sécheresse avait également forcé les Taiwanais dans le sud à vivre des restrictions sur la consommation d’eau. Ces deux situations ont forcé les Taiwanais à changer leurs habitudes de manière radicale, influençant fortement les sphères commerciales créant une nouvelle norme.

Au cours de ces 3 derniers mois, les performances du commerce de détail physique et de la restauration ont instantanément chuté à Taiwan conduisant même à la fermeture de l’ensemble de ces commerces pendant une partie du niveau III de prévention épidémique. Le leader du commerce électronique Fubon Media Technology, sous la marque Momo, a pris la vague à sa formation et suivi les changements logistiques et organisationnels nécessaires pendant cette période. En suivant la demande des consommateurs, le géant taiwanais de l’e-commerce a évolué en une espèce amphibie du commerce de détail, lui permettant comme le personnage de Water World, de tirer profit de ce nouveau monde et ainsi battre tous les records de chiffres.

 

 

En étudiant les derniers rapports financiers pour mai et juin, lorsque l'épidémie était au plus grave, Momo a réalisé un chiffre d'affaires mensuel de plus de 8 milliards de dollars taiwanais (plus de 245,25 millions d’euros), soit une augmentation exceptionnelle de 46% pour mai et 52% en juin par rapport à la même période l'année dernière. La croissance annuelle s’approche des 20% et le taux de croissance commercial de Momo pendant l'épidémie est de plus du double de ces concurrents.

L’écart se creuse avec PChome, un capital qui augmente de 13 fois

En avril de cette année, l'écart de revenus entre les deux sociétés n'était que de 2,4 milliards de dollars taiwanais. En juin, soit deux mois plus tard, il passait déjà à 4 milliards. Au 23 juillet, le capital de Momo était 13 fois supérieur à celui de PChome. Début juillet, l'écart avait même atteint un pic avec une valeur 20 fois supérieure, établissant un record.

 

 

Cette constatation ressemble fortement à l’analyse de Scott Galloway, professeur de marketing dans la prestigieuse école de commerce Stern de l'Université de New York, et auteur du livre Post corona : de la crise à l’opportunité. Selon le livre, l’épidémie est un combat à mort où les faibles seront éliminés et où les forts deviendront encore plus forts.

« La crise pandémique des deux dernières années a prouvé que la vision et la stratégie que nous avions planifiées pour la croissance du groupe sont correctes. » commente le directeur général de Momo, Ku Yuan-hung (谷元宏), lors de sa première interview depuis le début de l'alerte de niveau 3.

Lors de son intervention par visioconférence, le grand manitou de Momo, arrivé il y a deux ans à la tête du groupe, n’a pas changé son caractère prudent même si la fierté dans sa stratégie est évidente. Selon lui, Momo n’est pas la seule plateforme d’e-commerce, mais tout le monde n’a pas su ou pu saisir la grande opportunité de croissance qu’offrait cette nouvelle situation. Lorsqu'un journaliste lui a demandé s'il pouvait atteindre l'objectif fixé il y a sept ans de 100 milliards de dollars taiwanais de revenus en 2022, il n'a pas hésité à dire qu’il était « très confiant ».

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires