:::

Radio Taiwan InternationalNouvel échec électoral pour le KMT

  • 11-01-2022
Décryptage
Lin Ching-yi élue députée à Taichung (Photo FB de Chen Po-wei)

Le 9 janvier se sont tenus deux scrutins à échelle locale à Taïwan. Le premier concernait l’élection partielle législative de la 2e circonscription de Taichung dans le centre de Taïwan. Le deuxième scrutin concernait une éventuelle destitution du député indépendant Freddy Lim, proche de la majorité. Ces deux scrutins se résument en un "échec" pour le parti principal de l’opposition (le KMT) qui, depuis l’élection présidentielle de 2016, peine à se redresser aux yeux des électeurs taïwanais.

La candidate du DPP, Lin Ching-yi, a été élue députée de la 2e circonscription de Taichung après la destitution de Chen Po-wei, proche de la majorité, à la faveur de 88 752 suffrages contre 80 912 pour le candidat KMT Yen Kuan-heng (顏寬恒) qui avait été député de cette circonscription de 2013 à 2020 avant de perdre son siège face à Chen Po-wei du parti Taiwan Statebuilding avec seulement un écart de 5073 voix.
Quant au scrutin de destitution à Taipei, le député indépendant Freddy Lim soutenu par le DPP sauve de peu son siège, le quorum de 58 756 suffrages n'ayant pas été atteint malgré 54 813 voix pour sa destutution, soit une large majorité de voix (43 340 voix contre).

Shen Yu-Chung (沈有忠), professeur en sciences politiques à l’Université Tunghai, partage ses observations de ces deux scrutins et analyse que le Kuomintang doit travailler un axe de campagne et un appel plus clair pour les prochaines élections municipales de fin d’année.

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires