:::

Radio Taiwan InternationalVictoire amère des travailleurs de RCA après plusieurs années de procès

  • 22-04-2022
Décryptage
Lors d’un différent procès le 6 mars 2020, la Haute cour de Taiwan avait donné raison à 24 anciens employés de RCA en leur accordant 54,7 millions de dollars taiwanais de dommages et intérêts (Image : CNA)

Le décryptage d'aujourd'hui est consacré au procès d’un groupe d’anciens travailleurs de l’usine de Radio Corp. of America (RCA) a Taoyuan, qui poursuivent en justice depuis plusieurs années leur ancien employeur pour les avoir exposés à des polluants toxiques et pour accidents du travail, causant un cluster de cancers au sein des travailleurs.

La Haute Cour de Taïwan a rendu un nouveau verdict hier en faveur de 1 112 anciens employés de l’usine de RCA à Taoyuan en reconnaissant que RCA les avait exposé à des produits chimiques cancérigènes mais en réduisant le montant des dommages et intérêts de à seulement 1,66 milliards, soit environ 52 millions d’euros.

Soit une moyenne de 46 762 euros par personne, ce qui est bien inférieur aux 2,3 milliards de dollars taiwanais (environ 72 millions d’euros) de dommages et intérêts accordés par le Tribunal de district de Taipei en décembre 2019 à 1115 plaintifs pour un procès engagé en 2016 par des anciens employés et des proches de travailleurs blessés ou décédés.

Après le verdict de 2019, les deux parties prenantes du procès avaient fait appel de la décision du tribunal de Taipei, menant au verdict d’hier de la Haute Cour de Taïwan.

L’occasion de revenir sur l’origine de l’affaire, qui n’est rien de moins que la plus grosse catastrophe industrielle de l’histoire de Taïwan.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires