close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Au-delà de la répression, l'imagination et l'humour pour rebondir

  • 28-03-2024
Décryptage
Expression artistique et philosophique au moment du Mouvement des Tournesols en 2014 (photo : Sasa)

Il y a 10 ans se déroulait à Taïwan le Mouvement des Tournesols, qui a marqué l'histoire. Des étudiants et militants opposés à un accord sur le commerce des services avec la Chine promu par le Président Ma Ying-jeou, se sont introduits le 18 mars 2014 dans le Yuan législatif et l'ont occupé pendant plus de trois semaines, rejoints par des dizaines de milliers de Taïwanais qui ont campé dans les rues adjacentes, pour faire entendre leurs revendications. 

Après plusieurs décryptages consacrés à ce mouvement, aujourd'hui nous partageons un deuxième témoignage d'un participant à la tentative d'occupation du yuan exécutif (bureaux du gouvernement) le 23 mars 2014 au soir, qui a été durement réprimée. Brian Hioe, co-fondateur du site d'information anglophone New Bloom, nous explique comment il a été amené à y prendre part... un peu par hasard, et comment cela s'est déroulé pour lui.

Il évoque aussi le fait que la violence a davantage attiré l'attention des médias sur ce mouvement qu'ils avaient parfois eu tendance à minimiser, notamment les médias proches du camp bleu et de la Chine. 

Malgré la répression et les traumatismes qu'elle a créés, les participants au mouvement ont su rebondir et tenir bon, notamment grâce à leur imagination et à l'humour, dont Brian Hioe nous donne un exemple croustillant dans cet épisode.

Episodes précédents :

Les 10 ans du Mouvement des Tournesols, nouvelle page de l'histoire de Taïwan

Dix ans du mouvement des Tournesols : quel héritage ?

« Ce soir-là, ils ont compris qu'ils n'étaient pas loin de la dictature...»

Pour en savoir plus : le projet Daybreak mené par Brian Hioe, qui a interviewé plusieurs dizaines de participants au Mouvement des Tournesols

Musique : 滅火器 (Fire Ex.) 晚安台灣 (good night Formosa)

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires