close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Tsai+8 : le respect du statu quo, la politique depuis Day 1

  • 05-06-2024
Décryptage
La Présidente Tsai Ing-wen prononce le dernier discours à l'occasion de la fête nationale de son 2e mandat (photo : Présidence)

Le 16 janvier 2016, Tsai Ing-wen a été élue présidente de la République avec 6,89 millions de voix. Son discours de victoire prononcé cette nuit-là a encadré les relations entre les deux rives du détroit pour les huit prochaines années. « Maintenir le statu quo » est mon engagement envers les Taïwanais et la communauté internationale, je tiendrai certainement ma parole. » « Concernant les relations interdétroit à l'avenir, je communiquerai activement, sans provocation, et il n'y aura pas de surprises » avait-elle déclaré. Dans le sillage du mouvement anti-extradition vers la Chine de Hong Kong, la tension commerciale sino-américaine, Tsai Ing-wen a été réélue en 2020 avec 8,17 millions de suffrages. Son discours d’investiture a été l’occasion pour elle de souligner son intention de vouloir inscrire les relations interdétroit par la paix, l’égalité, la démocratie et le dialogue. Puis à la fête nationale de 2021, Tsai Ing-wen a formulé ses fameux quatre engagements qui ont encadré ses politiques interdétroit : l’engagement envers un système constitutionnel libre et démocratique, l’engagement à ce que la République de Chine et la République populaire de Chine ne soient pas subordonnées l’une à l’autre, l’engagement à résister à l’annexion ou à toute atteinte à la souveraineté, et l’engagement à ce que l’avenir de la République de Chine (Taiwan) soit décidé en accord avec la volonté du peuple taïwanais. 
C’est avec calme, fermeté et par des politiques interdétroit constantes que Tsai Ing-wen a dirigé Taïwan face aux coercitions économiques et commerciales, aux harcèlements militaires, aux ruptures diplomatiques ou aux suspensions des échanges interdétroit orchestrés de manière répétitive par la Chine.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires