:::

Panorama sur les villes taïwanaises, retour sur un an d'émissions

  • 29-12-2021
La ville en pratiques
Reportage sur les îles Matsu (Photo Clément Tricot)

Pour cette dernière émission de l’année, je vous propose de tirer le bilan de cette année d’émissions et de faire un point sur la diversité des sujets traités et des intervenants que nous avons rencontrés. En 2021, nous avons parlé des villes taïwanaises sous de nombreux angles, en voici un panorama.

Nous avions commencé l’année en invitant Marie Gibert-Flutre, maître de conférences en géographie à l’université de Paris (UFR LCAO, UMR CESSMA) au département d’Asie du sud. Notre invitée a co-dirigé une publication, Asian Alleyways, an urban vernacular in times of globalization, avec sa collègue architecte-urbaniste au Japon à l'université Senshu, Heide Imai. L'ouvrage concerne les ruelles des métropôles est et sud-est asiatiques comme à Ho Chi Minh au Vietnam, Séoul en Corée du Sud, Tokyo au Japon, Shanghai en Chine ou encore Taipei à Taïwan... Ce livre offre un aperçu de la production urbaine en Asie à travers ces lieux du quotidien. 

Nous avons aussi inauguré une nouvelle rubrique de l’émission en février 2021, à savoir la revue de presse mensuelle de l’émission. Un format dans lequel nous dressons un portrait des actualités et des publications concernant les villes chaque mois. La revue de presse a évolué pour se thématiser. Si j'étais un peu inquiet au début, les retours que j'ai pu avoir sont excellents et je vous en remercie.

 

En mars nous avons discuté avec Shikai Tseng (曾熙凱) et ChengTao Lee (李政道), les deux commissaires de l’exposition《萬華世界 WAN der LAND》qui présente le vieux marché de Wanhua, lieu historique de la capitale, qui a souvent une image négative et sale. Je vous l’avais dit, jai rarement visité une exposition pour laquelle, tant la démarche de réalisation de l’exposition, lente et au contact des habitués du quartier, que le rendu final, l’exposition elle même, rendent aussi bien hommage à la culture locale d'un quartier populaire.

Autre sujet qui m'a beaucoup tenu à coeur, celui de la brasserie Taiwan beer. Plusieurs employés de l'entreprise se battent pour continuer à faire vivre la brasserie Taiwan beer qui existe encore au coeur de la capitale. L'émission était l'occasion d'aborder cette richesse patrimoniale qui pourrait être l'une des raretés de Taipei en comparaison d'autres villes de même taille dans le monde. Maintenir une activité industrielle rentable dans un lieu patrimonial est une opportunité que ne semble pas vouloir prendre la companie Taiwan beer, qui considère la brasserie plutôt comme une emprise foncière au coeur de la capitale.

La rencontre avec Pascal Viaud, ambassadeur de la métropole Grenoble Alpes en Asie était l’occasion de revenir sur le rôle des échanges internationaux et les dimensions partenariales dans le réseau des villes mondiales.

L’environnement est un sujet crucial et à l’échelle d’une ville, cela nécessite une réflexion à l’échelle régionale et pas uniquement à la parcelle. Shih Wan-yu, est professeure associée au département de planification urbaine et de gestion des catastrophes à l'université Ming-Chuan de Taoyuan. Elle nous parlait de ces dimensions notamment à travers sa publication ; Les espaces verts urbains comme stratégie d'adaptation au changement climatique pour les villes asiatiques subtropicales : Une étude comparative entre les villes de trois pays.

La dimension expérimentale et communautaire des démarches urbaines est une thématique habituelle dans l’émission. Shih pei-yin, nous parlait de la boutique Xiwei Peninsula (西尾半島物產店)  à Nangan, la plus grande des îles Matsu. Notre invitée dans l'émission, Shih Pei-yin, nous parlait des nouveaux usages de cette ancienne base de pirates rénovée en restaurant, café et lieu communautaire, illustrant les possibilities offertes par les îles Matsu et par son patrimoine.

Un événement majeur de l’année dans le monde l'architecture taïwanaise fut l’exposition Taiwan acts, architecture in social dialogue. Chiu Chen-yu (裘振宇), l’un des commissaires de l’exposition nous parlait de cet événement prenant place au musée d'architecture de Munich.

Un rappel que les initiatives citoyennes sont cruciales, Kiang Finjon (江明宗), ingénieur en informatique, nous parlait de son parcours et de ses contributions dans la réalisation de carte utlisants les données ouvertes pour répondre à des problèmes de société ainsi que ses activités dans le monde des civics hackers.

Le jeu-vidéo peut aussi etre une manière de découvrir les villes taiwanaises que ce soit en reproduisant l’architecture disparue, recréant une ambiance d’autrefois ou en faisant revivre des légendes urbaines. "PP", l’un des développeurs du jeu taïwanais The legend of Tianding nous parlait de son jeu qui plonge le joueur dans le Taipei du début 20e.

L'immobilier et le logement sont des problématiques sérieuses des villes taiwanaises. Des activistes, professionnels et universitaires s’engagent pour faire bouger les choses. Allen Chan (詹竣傑 ) de l’ONG OURs (都市改革組織) nous parlait d’une publication en faveur du cohousing.

Rare rencontre avec un représentant politique dans l'émission, nous avons rencontré le maire de Keelung, Lin Yu-chang (林右昌), arrivant à la fin de son dernier mandat. L’une des particularités de ce maire est d’être diplomé de planification urbaine.

Toujours sur le sujet du logement, nous avons beaucoup parlé d’immobilier en novembre. Nous revenions sur un article qui dresse un constat sérieux de la situation du marché du logement taïwanais et propose des pistes d'évolution pour faciliter l'accès au logement.

Je vous invite à réécouter les autres émissions de la ville en pratiques pour encore plus en entendre et en découvrir sur les villes taïwanaises. N'hésitez pas à "aimer" la page de cette émission ou à vous abonner au Podcast.

Encore merci d'être si fidèles à l'émission et je vous souhaite mes meilleurs voeux de fin d'année.

Twitter : Clément Tricot

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires