:::

Des artistes après les soldats : la biennale d'art de Matsu pour changer l'image des îles

  • 19-01-2022
La ville en pratiques
La biennale de Matsu se tiendra du 12 février au 10 avril (Photo GACC)

La vidéo d'annonce de la biennale des îles Matsu, qui se tiendra du 12 février au 10 avril a été présentée le 12 janvier dernier lors d'une conférence de presse. La présence de personnalités politiques importantes à l'événement affiche clairement l'ambition de cette nouvelle biennale : changer l'image militaire et faire valoir la culture locale des îles.

Parmi les personnalités présentes à l'événement, on peut citer le chef du comté de Lianjiang, Liu Cheng-ying (劉增應), l'ancienne ministre de la Culture et vice-présidente de l’Association générale de la culture chinoise (GACC), Cheng Li-chun (鄭麗君) ou encore le maire de Hsinchu, Lin Chih Chien (林智堅) et le maire de Keelung, Lin Yu-chang (林右昌). Le principal commissaire d'exposition n'est autre que Han Wu (吳漢中), un nom majeur dans le domaine de l'art et de la ville à Taïwan.

Les îles Matsu sont un archipel taïwanais situé à une trentaine de kilomètres des côtes chinoises du Fujian. Les îles disposent de cultures, de produits gastronomiques, de paysages et de patrimoines architecturaux qui les distinguent des autres îles taïwanaises. A cela il faut ajouter l'une de leurs caractéristiques majeures : elles ont longtemps été en première ligne dans les conflits avec la Chine. Un séjour dans cet archipel vous fera cotôyer à la fois des jeunes en service militaire mais aussi visiter du patrimoine architectural militaire en pleine reconvertion.

Pour cause, depuis plusieurs années, le gouvernement local du comté de Lianjiang, a engagé des politiques culturelles pour dynamiser la vie locale et faire valoir les spécificités culturelles des îles. Le gouvernement peut compter sur le dynamisme de nombreux jeunes engagés dans cette révolution culturelle locale ainsi que sur divers groupes citoyens ou professionnels. Si le sujet vous intéresse, je vous invite d'ailleurs à réécouter des émissions où nous étions aller rencontrer plusieurs groupes engagés dans des démarches locales.

Cette biennale n'arrive ainsi pas dans n'importe quel contexte et vient mettre en avant à la fois des politiques publiques locales mais aussi les engagements de résidents ou de groupes citoyens sur les îles. Les organisateurs affichent de plus l'objectif de porter cette biennale avec une vision sur 10 ans pour transformer l'image militaire ou de champ de bataille de ces îles. 

On parle plus en détail dans l'émission de ces îles et de cette future biennale d'art qui laisse une place non négligeable à l'architecture.

Twitter : Clément Tricot

Image tirée de la vidéo de présentation de la biennale. L'image d'un couple de jeunes est projetée dans ces îles connues pour la présence de jeunes en service militaire (Image CNA)

Han Wu (吳漢中), commissaire principale de la biennale, est un nom incontournable de l'art contemporain et des expositions en lien avec les villes à Taïwan (GACC)

Cheng Li-chun (鄭麗君) ancienne ministre de la Culture et vice-présidente de la GACC (deuxième à gauche) est présente aux côtés du chef du comté de Lianjiang, Liu Cheng-ying (劉增應) (au centre) (Photo CNA)

Liu Cheng-ying (劉增應) (au centre), entouré du maire de Hsinchu, Lin Chih Chien (林智堅) (à gauche) et du maire de Keelung, Lin Yu-chang (林右昌) (à droite) (Photo CNA)

L'une des parties de l'exposition récemment achevées avec la participation de résidents des îles (Photo CNA)

 

Plus de liens :

 

Anciennes émissions sur les îles :

Architecture taïwanaise

Décryptage (2020/01/13) :

La ville en pratiques

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires