Aider les délaissés par un atelier de quartier

  • 19-02-2021
Atelier des plus fragiles (photo du site de l'association)

Depuis 2014, « l’atelier des plus fragiles » a pignon sur rue dans le quartier Wanhua de la capitale.

Un atelier pas comme les autres qui accompagne les personnes économiquement défavorisées et les sans-abris ou autres personnes fragiles délaissées, à travers une variété de projets de création artistique. L’idée est de recourir à l’art pour leur permettre de trouver un moyen d’expression, d’interaction et une stabilité pour réorganiser leur vécu et leur mode de vie. Une main tendue pour laisser aussi s’exprimer leurs émotions, quelles qu’elles soient, et proposer un objectif pour que ces personnes aient aussi un but dans la vie.

Ainsi, la meilleure des thérapies est proposée par cette plateforme présentielle où les jeunes jouent un réel rôle auprès de leurs aînés dans le besoin.

Entretien avec Ku Ming-yun (古明韻), en charge de la formation des défavorisés et Chen Chiu-Hsin (陳秋欣), jeune bénévole de l'association pour le développement du rêve urbain et rural.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires