Le Taiji Quan style Yang

  • 21-04-2021
Yang Luchan (楊露禪) créateur du Taiji Quan style Yang - Crédit Photo : www.alchetron.com

S'il y a bien un style de Taiji Quan que l'on peut retrouver partout dans le monde, c'est bien le style Yang. Apprenez à le connaître et à le reconnaître parmi les autres styles de Taiji, grâce à notre émission du jour.

Lexique :

  • Taolu 套路 : Nom donné aux formes codifiées avec ou sans armes pratiquées dans les arts martiaux chinois, à l'instar des Kata en karaté ou des Poomsé en Taekwondo.
  • Taiji Quan 太極拳 : Le Taiji Quan, parfois écrit Taichi Chuan, est certainement le style de Wushu le plus connu à travers le monde. Souvent considéré comme un sport de vieillards, il s'agit en réalité d'un art martial à part entière avec des applications en combat pouvant être très violentes. La pratique en lenteur, caractéristique du style n'est qu'une façon de travailler et de faire circuler l'énergie interne vers les points de frappe.
  • Chenjiagou 陳家溝 : Village du Henan, et lieu de naissance du Taiji Quan style Chen, voire du Taiji Quan tout court selon certains historiens. C'est en tout cas un lieu de pèlerinage indispensable pour tous les pratiquants de Taiji Quan.
  • Yang Luchan 楊露禪 : Premier élève à avoir pu apprendre le style Chen sans être de la famille. Il créera par la suite le style le plus pratiqué dans le monde : Le style Yang.
  • Chen Wangting 陳王庭 : Reconnu comme le créateur officiel du Taiji Quan style Chen originel, qu'il construisit en mélangeant ses expériences dans d'autres styles et ses échanges avec Jiang Fa (蔣法), créateur du style Zhaobao.
  • Wudang (Monts) 武當山 : Les monts Wudang sont un ensemble montagneu de la province du Hubei. Ils sont considérés comme le berceau des arts martiaux dits "internes" comme le Taiji Quan, le Bagua Zhang, et le Xingyi Quan. Mais ils sont avant tout le plus haut lieu du Taoïsme en Chine. Ils sont aussi souvent dépeints comme les rivaux de Shaolin dans de nombreux films et récits classiques de par leurs totales différences sur le plan religieux et martial.
  • Jiang Hu 江湖 :Terme Taoiste datant de la période printemps et automne, à dans la culture chinoise de nombreuses significations. Son sens littéral signifie "rivières et lacs" et désigne, par extension, le monde.
    Dans les arts martiaux, il fait référence à un monde parallèle, pouvant être bon ou mauvais, dans lequel sont appliquées des règles différentes de celles instaurées par un gouvernement et ses lois. Le Jiang Hu s'oppose donc aux règles de société classiques, et répond à son propre code et ses propres lois.

 

Émission proposée par Ghyslain Kuehn, rédacteur en chef du site de référence des arts martiaux chinois : www.wukongwushu.com

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires