:::

Radio Taiwan InternationalRadio Taiwan InternationalInterview de Maître Han Jixiang

  • 17-11-2021
La Voie des Maîtres
Maître Han Jixiang (韓基祥) s'entraînant sur un toit. Crédit Photo: Han Jixiang

La semaine dernière, je vous présentais l'histoire du grand maître Han Qingtang (韓慶堂), véritable légende des styles du nord. Pour vous, j'ai retrouvé son petit fils, maître Han Jixiang (韓基祥), qui transmet le style de son grand père ici à Taiwan, et je vous invite à découvrir son incroyable histoire dès aujourd'hui dans cette nouvelle série d'interviews.

 

Lexique :

  • Taolu 套路 : Nom donné aux formes codifiées avec ou sans armes pratiquées dans les arts martiaux chinois, à l'instar des Kata en karaté ou des Poomsé en Taekwondo.
  • Hung Gar Kuen / Hong Jia Quan 洪家拳 : L'un des styles du sud les plus pratiqué au monde, riche en formes, courants et interprétations différentes. Sa popularité est sans aucun doute dû au cinéma d'arts martiaux Hongkongais qui pendant des décennies et encore aujourd'hui, fera le portrait de l'un des maîtres les plus influents du style : Huang Feihong (Wong Feihung 黃飛鴻) à travers plusieurs centaines de films, séries télévisées et autres produits dérivés ; tout ça, sans compter la quantité de classiques réalisés et chorégraphiés par Lau Kar Leung, lui même grand maître de Hung Gar.
  • Peng Hanping 彭韓萍:Surnommé "Xiao Peng" (小彭), Expert en différents styles et notamment en Hung Gar, Tanglang Quan, et Taiji Quan style Chen, maître Peng est décédé brutalement dans un accident de scooter en 1999. Il reste pour de nombreuses personnes à travers le monde un modèle d'excellence martiale.
  • Temple Shaolin 少林寺 : De nombreux temples Shaolin ont existé, et existent encore pour certains. On retiendra principalement le temple "originel", situé sur le mont Songshan dans la province du Henan. Considéré comme le lieu de naissance d'un grand nombre de styles de Wushu du Nord de la Chine, il est avant tout le point de départ du développement du bouddhisme Chan (Zen en japonais), en Chine et dans l'Asie orientale de manière générale. Son cousin, le temple Shaolin du sud, dont les historiens débattent encore aujourd'hui de son emplacement avant d'être détruit, voire même de son existence, aurait probablement été situé à Quanzhou dans le Fujian, et y a d'ailleurs été reconstruit. Il est considéré, lui, comme le lieu de naissance des principaux styles du Sud de la Chine.
  • Guoshu / Kuoshu 國術 : littéralement "Art National", désigne aujourd'hui et presque essentiellement à Taiwan, les arts martiaux chinois traditionnels, faisant ainsi référence à leur pays d'origine bien sûr, mais aussi à la manière dont ils étaient pratiqués avant et pendant la république de Chine, se distinguant ainsi de la version modernisée et édulcorée du Wushu post 1949.

 

Émission proposée par Ghyslain Kuehn, rédacteur en chef du site de référence des arts martiaux chinois : www.wukongwushu.com

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires