:::

Initiation au bambou (2/2) : les échafaudages

  • 18-05-2021
Les joies de l'éco-construction
L’un des objectifs de l’atelier était de construire des échafaudages, pour permettre d’accéder à la toiture © Sasa

Deuxième partie du reportage dans un atelier d’initiation au bambou. Nous entendrons les témoignages des participants et présenterons en particulier des échafaudages, avec un petit saut à Hong Kong, où les échafaudages en bambou sont encore utilisés, même pour construire des gratte-ciels ! 

 

- Vidéo tournée lors de cet atelier : https://youtu.be/j3nLsM3w1zk 

- Site de Vinc Math: https://www.vincmath.com/ 

- 野地森活 – Toudei : https://www.facebook.com/BestToudei 

- Reportage sur les échafaudages à Hong Kong (en anglais) : https://cutt.ly/JbWB0IB 


 

Légendes photo :

L’un des objectifs de l’atelier était de construire des échafaudages, pour permettre d’accéder à la toiture © Sasa

Emma seconde Vinc Math pour expliquer les principes de base d’une structure en bambou © Sasa

Fabrication des clous © Sasa

Afin de compresser les fibres et rendre les clous plus résistants, Vinc Math préconise de les passer dans un trou de plus en plus petit © Sasa

La préparation des clous est un travail collectif et… bruyant © Sasa

La compression des fibres des clous en bambou © Sasa

On peut utiliser différents types de couteaux, machettes ou haches, selon l’outil que l’on préfère, mais le plus important est d’apprendre à bien le manier © Sasa

On plante toujours les clous en diagonale et près des nœuds, comme sur cette photo © Sasa

Vinc fait une démonstration de l’utilisation de la perceuse dans du bambou : il faut une longue fraise et percer toujours dans la même direction © Sasa

On ajuste la position des rondins de bambou en fonction des nœuds afin de pouvoir percer et clouer. Il faut y penser dès le départ ! © Sasa

Les stagiaires sont très motivés et attentifs © Sasa

Après la démonstration de Vinc, c’est aux stagiaires de percer ! © Sasa

Le plus important pour la solidité, ce sont les 2 bambous en forme de X à l’intérieur de l’échafaudage. Ici, les stagiaires ont fait une erreur : le X n’est pas en 3 dimensions mais sur le même plan, comme l’explique Emma. On apprend aussi en faisant des erreurs. Ce n’est pas très grave pour un petit échafaudage, en revanche, dans le cas d’une grande structure, il aurait fallu refaire cette partie © Sasa

Le clou au centre du X est très important pour la stabilité © Sasa

Pour plus de sécurité, on peut clouer et nouer ! © Sasa

Les stagiaires s’exercent à faire des nœuds sous le regard d’Emma. Ce n’est pas difficile, mais sans entraînement régulier, on oublie vite ! © Sasa 

Photo de groupe à la fin des 3 jours d’atelier !

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires