:::

Terre-paille : un jeu d’enfant !

  • 13-09-2022
Les joies de l'éco-construction
Ensuite, on suspend les brins de paille en commençant par la rangée du bas © Sasa
Les joies de l'éco-construction
On peut ajouter de la barbotine (mélangée à de la balle de riz) pour rendre le mur plus plat… © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
Ce ne sont pas les murs qui portent le toit, mais une structure en bois et bambou © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
La technique terre-paille (ou terre allégée) nécessite idéalement beaucoup de main d’œuvre, l’entraide est donc très utile ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
Parama, l’animateur de l’atelier © Sasa
Les joies de l'éco-construction
Deuxième étape : renforcer les intersections avec les brins de paille trempés dans la barbotine © Sasa
Les joies de l'éco-construction
… avec de la balle de riz ! Si on trempe la main dedans, il en ressort… un gant ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
La terre ne touche pas le sol : cela évite les remontées capillaires (l’humidité qui remonte par le sol dans la terre quand il pleut) © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
Pendant l’atelier, la classe nous permettait de faire une sieste au plus chaud de la journée ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
Chaque mur avait deux parois : cela permet d’évacuer l’air chaud entre les deux parois (car l’air frais qui vient du dessous fait monter l’air chaud vers le haut entre les deux parois) © Sasa
Les joies de l'éco-construction
La technique est si facile que les enfants peuvent donner un coup de main ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
Pour commencer : construire une structure légère en bambou © Sasa
Les joies de l'éco-construction
Pas facile de prendre des photos tout en participant à l’atelier, puisqu’on avait toujours les mains pleines de barbotine ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
© Sasa
Les joies de l'éco-construction
On peut laisser quelques trous pour décorer ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
… ou on peut décider de laisser les ondulations du mur, avant de passer un enduit à la chaux © Sasa
Les joies de l'éco-construction
Pour protéger la classe du soleil, une toiture très légère en bambou pincé © Sasa
Les joies de l'éco-construction
La paille, un matériau très résistant ! © Sasa
Les joies de l'éco-construction
Il faut mélanger la barbotine… © Sasa
Les joies de l'éco-construction
Les deux toilettes sèches © Sasa

Sasa vous présente cette semaine la technique « terre allégée » (稻稈裹泥), après avoir suivi un atelier au centre de permaculture Pugu (樸谷工坊), à Luye. C’est vraiment très simple et accessible à tous, même aux enfants ! En Europe, on utilise cette technique principalement dans un coffrage, et la technique décrite dans cette émission est une variante sur un quadrillage en bambou. Quelles sont les étapes de construction ? Quels sont les avantages de cette technique ? Et quelle est son histoire ? Sasa présente aussi Parama et Ellejana, les fondateurs de Pugu, dont les parcours sont originaux !

Bonne écoute !

Pour en savoir plus :

Ecole de design en permaculture Pugu 樸谷工坊 : 
http://www.pugutaiwan.org/
https://www.facebook.com/pugutaiwan/ 

Le livre de Franz Volhard, "Construire en terre allégée" (éditions Actes Sud) :
https://www.actes-sud.fr/node/55179

Site Terre-Paille :
https://terrepaille.fr/ 

Guide des bonnes pratiques – terre allégée :
http://maisons-paysannes.org/wp-content/uploads/2019/04/GBP_TERRE_ALLEGEE_web.pdf 

Présentation des différences entre quelques techniques de construction en terre :
https://arpenormandie.org/wp-content/uploads/2020/01/20200123_WEBFiche-Type-Terre_Globale.pdf

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires