:::

Depuis près de 30 ans, la culture et l'art taïwanais s'expriment depuis le coeur de Paris

  • 22-11-2022
RTF, relations Taïwan-France
Les locaux du Centre Culturel de Taïwan à Paris et du bureau de représentation de Taipei en France (Photo CCTP)

Bienvenue dans ce tout premier numéro de RTF, notre nouvelle émission enregistrée depuis l'hexagone, qui porte sur les relations entre Taïwan et la France.

Aujourd'hui, nous sommes reçus au Centre Culturel de Taïwan (CCTP) en plein coeur de Paris par son actuelle directrice, l'écrivaine Hu Ching-fang (胡晴舫). Voisin du bureau de représentation de Taipei en France, ce centre établi par le ministère de la Culture taïwanais, joue un rôle depuis bientôt 30 ans dans les échanges culturels et artistiques entre les deux pays. 

Hu Ching-fang (胡晴舫) et directrice du Centre Culturel de Taïwan à Paris (Photo CNA)

Dans cette première partie de l'interview, Hu Ching-fang nous présente les missions du CCTP, notamment dans l'accompagnement d'artistes, dans le renforcement de liens entre institutions artistiques et culturelles ou encore de divers programmes d'échanges. Les questions des identités artistiques ou des valeurs qui peuvent être véhiculés par les pratiques culturelles ont rapidement été évoqués dans nos échanges. A cette occasion, nous abordons aussi les réalités internationales auxquelles doivent aussi faire face les professionnels de la culture originaires de Taïwan.

Dans la seconde partie de l'interview à écouter dès la semaine prochaine, nous aborderons, avec Hu Ching-fang, plus précisément le rôle diplomatique du CCTP ainsi que les actions en faveur du rapprochement entre institutions culturelles françaises et taïwanaises. En fin d'émission, l'écrivaine évoquera les liens qui la rapproche de la France et de la ville de Paris.

Enfin, notez que vous pouvez suivre l'actualité du CCTP, si vous souhaitez suivre les événements culturels et artistiques en lien avec Taïwan en France.

 

Liens :

 

Étant écrivaine moi-même, je crois beaucoup que partager la spécificité de notre identité artistique taïwanaise permet de communiquer avec le reste du monde et d'être connecté avec d'autres êtres humains sur la planète. Nous avons une situation internationale difficile. Je crois que les valeurs sont les choses les plus importantes pour nous connecter à d’autres êtres humains sur la planète. L’art, la littérature, la musique sont les meilleurs moyens pour parler et communiquer ou exprimer qui nous sommes. Hu Ching-fang (胡晴舫), écrivaine et directrice du Centre Culturel de Taïwan à Paris.

 

 

RTF, une émission réalisée depuis la France par Clément Tricot

Twitter : Clément Tricot

 

Ecoutez et abonnez-vous :

 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires