Géopolitique : retour sur le coup d’Etat au Myanmar (2/2)

  • 12-02-2021
Manifestations d'étudiants birmans contre le coup d'Etat militaire le 10 février (Image : CNA)

L’arrestation de Aung San Suu Kyi le 1er février 2021 par les militaires marque un coup d’arrêt brutal à la libéralisation du pays et une mauvaise nouvelle pour la région. La suspension des élections remportées massivement par le parti d'Aung San Suu Kyi : la Ligue nationale pour la démocratie (LND) intervient après que celle-ci a été l’objet de critiques virulentes quant à sa passivité face aux attaques contre la minorité Rohinga et que les investissements chinois dans le cadre des routes de la Soie avaient été mis en pause par le LND.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires