Le porc américain sera bientôt sur le marché taiwanais

  • 07-09-2020
  • Meg Wang
Elevage porcin (Illustration : Unsplash)

La question de l’importation de la viande américaine à Taiwan a commencé en 2007. A l’époque, l’importation du bœuf américain a été définie par le gouvernement taiwanais comme un sujet primordial dans la signature d’un accord de libre-échange taiwano-américain, l’exemption de visa américain ou l’augmentation de la vente d’armes américaines. Néanmoins, les Etats-Unis étant un pays ayant été touché par la maladie de la vache folle et des problèmes de résidus de ractopamine, faut-il définir une norme nationale comme les Etats-Unis, le Japon ou la Corée du sud afin d’autoriser l’importation de la viande contenant des traces de ractopamine? C'était un sujet à débat. La viande américaine, que ce soit de porc ou de bœuf, ne relève d’ailleurs jamais du simple volet de la sécurité alimentaire, elle est surtout une question commerciale, politique et stratégique entre Taiwan et les Etats-Unis.

 

De manière inattendue, la présidente de la République Tsai Ing-wen a annoncé en personne le 28 août dernier l’ouverture du marché taiwanais à la viande de bœufs de plus de 30 mois et de la viande de porc américaines. La décision de Tsai Ing-wen met fin certes à 13 années de tractations entre Taiwan et les Etats-Unis mais suscite tout autant d’inquiétudes au sein de la société taiwanaise. D’une part, le porc étant la viande la plus consommée des Taiwanais et de l’autre part, le secteur de l’élevage de porc reste l’un des plus important de l’ensemble du secteur agricole.

 

Alors comment l’ouverture de Taiwan à l’importation de la viande de porc américain est perçue par les éleveurs ? Nous laissons la parole à Pan Lien-chou, directeur de l’association des éleveurs de porc de Pingtung et l’ancien président de l’association nationale des éleveurs de porc.

Vos commentaires