"L'histoire du roi des serpents" et l'insuffisance de la protection des animaux

  • 08-02-2021
Une photo de la ferme éducative du roi des serpents fournie par l'association pour la prévention de la cruauté envers les animaux

Le mois dernier, les associations de défense des animaux se sont réunies pour demander à la commission ministérielle de l’agriculture et à la mairie de Tainan de suivre de près le dossier des animaux de la ferme éducative du roi des serpents à Tainan.

Le gérant de cette ferme, Huang Kuo-nan, surnommé par les Taïwanais « le roi des serpents » y élevait des animaux comme des serpents, des crocodiles, des tigres, des lions, des ours et des primates, souvent des espèces protégées sur environ 6000m2. Cette ferme a été établie il y a une vingtaine d’années par Huang Kuo-nan, passionné par ces animaux. Il faisait souvent l’objet de critiques compte tenu des conditions d’accueil des animaux et des numéros de dressage proposés.
Huang Kuo-nan étant décédé en octobre dernier, sa famille a annoncé le mois dernier la fin des activités de la ferme. Les associations appellent ainsi les autorités compétentes à surveiller la situation de ces animaux. Même si des lois existent, elles ne sont pas suffisantes pour protéger les conditions de vie des animaux selon l'association pour la prévention de la cruauté envers les animaux. 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires