Pourquoi le poisson Wu perd de son charme à l'année du buffle?

  • 15-02-2021
Poisson Wu (Photo Wikipedia)

Nous sommes aujourd’hui le 4e jour de l’année du buffle, la plupart des Taïwanais sont encore en période de fête. Vous savez peut-être déjà que traditionnellement pour le repas du Nouvel an, plusieurs plats sont incontournables. C’est notamment le cas des poissons. Le poisson se dit Yu en mandarin et c’est un homophone du mot « surplus ». Le monde chinois dit ainsi « Nian Nian You Yu », c’est-à-dire avoir du surplus à chaque fin d’année. La consommation du poisson lors du repas du Nouvel An est ainsi une tradition censée porter bonheur pour la famille. Pour respecter cette tradition, le poisson se consomme en entier.

L’année dernière, lors du Nouvel An lunaire, le secteur de la pêche a été largement touché par le nouveau coronavirus et les poissons réservés aux banquets dans des restaurants comme le thon ou les mérous peinaient à se commercialiser compte tenu de la fermeture des restaurants. Par contre le poisson d’élevage que les Taïwanais appellent Wu Yu, littéralement le poisson du midi traditionnellement destiné à une consommation familiale avait connu de belles ventes. Pour l’année du rat, le poisson du midi était à la fois recherché à l’exportation tout comme sur le marché intérieur. Mais la vente de ce poisson devient beaucoup plus difficile en cette année du buffle...

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires