:::

Réforme du secteur agricole est nécessaire selon certains spécialistes

  • 15-08-2022
Retour à la source
Pomélos de Yunlin (Photo Comté de Yunlin)

La visite à Taïwan de Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants américaine début août a aggravé l’exportation des produits agricoles taïwanais vers la Chine. Ce dernier pays a en effet rajouté sur sa liste d’interdiction, un millier de produits agro-alimentaire. Afin d’assister les différents professionnels concernés par cette nouvelle vague d’interdiction, la commission ministérielle de l’agriculture a de nouveau annoncé des subventions, des incitations ou des prêts à faible taux d’intérêts pour que les professionnels puissent traverser cette période difficile. Or pour certains chercheurs, la Chine n’interdit plus un seul produit frais, mais un ensemble de produits comprenant même des produits transformés. Ils estiment ainsi que le temps est déjà venu pour que le gouvernement réforme la structure du secteur agricole et change l’échelle de la production afin de mieux résister aux influences extérieures. 

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires