ArtsPartitions Orientales

Voici ce que représentait la musique chinoise aux oreilles d'Européens du XIXe siècle : « La représentation est toujours précédée d'une ouverture, par laquelle on peut juger du misérable état de l'art musical en Chine, car tous les instruments connus dans le céleste Empire y figurent. Ils ne sont pas nombreux. Lorsque nous aurons mentionné la flûte, la guitare, le violon à une corde, le tambour, et une sorte de petite harpe posée horizontalement sur une table, nous aurons tout dit, ou peu s'en faut. Quant à l'effet produit par ces ustensiles divers, n'en parlons pas... » 
(L'Illustration, journal universel, 13 septembre 1873)

 

Pour tenter de décrypter la cacophonie qui semble à première écoute émerger de cette musique, François-Xavier Boulay vous présente, dans Partitions orientales, plusieurs pièces à découvrir en fin de programme, chaque dimanche.

 

Emissions

18-04-2021

Notre émission Partitions Orientales vous présente aujourd'hui différents jeux des percussions traditionnelles de l'orchestre chinois classique à travers des rythmes et imitations d'animaux.

...plus
04-04-2021

Aujourd’hui, le luth chinois au long manche ou Zhongruan (中阮) s’invite dans nos Partitions Orientales.

...plus
28-03-2021

Ce dimanche, notre pupitre orchestral traditionnel accueille des compositions du célèbre compositeur Li Huanzhi. Une de ses "marques de fabrique" est d'incorporer les mélanges de genres musicaux ou des éléments à la base de répertoires folkloriques distincts pour les unir dans une même composition.

...plus
21-03-2021

Ce dimanche, nos Partitions Orientales prêtent l'oreille aux cordes pincées du Pipa, luth chinois traditionnel, qui joue des compositions évoquant le thème animalier aui a inspiré de nombreux compositeurs classiques du monde chinois.

...plus
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 41

Vos commentaires