ArtsPartitions Orientales

Voici ce que représentait la musique chinoise aux oreilles d'Européens du XIXe siècle : « La représentation est toujours précédée d'une ouverture, par laquelle on peut juger du misérable état de l'art musical en Chine, car tous les instruments connus dans le céleste Empire y figurent. Ils ne sont pas nombreux. Lorsque nous aurons mentionné la flûte, la guitare, le violon à une corde, le tambour, et une sorte de petite harpe posée horizontalement sur une table, nous aurons tout dit, ou peu s'en faut. Quant à l'effet produit par ces ustensiles divers, n'en parlons pas... » 
(L'Illustration, journal universel, 13 septembre 1873)

 

Pour tenter de décrypter la cacophonie qui semble à première écoute émerger de cette musique, François-Xavier Boulay vous présente, dans Partitions orientales, plusieurs pièces à découvrir en fin de programme, chaque dimanche.

 

Emissions

08-06-2014
François-Xavier Boulay

Cette semaine, ce sont les airs traditionnels chinois préférés des oreilles étrangères qui occupent nos Partitions Orientales. Les Solistes Jing Ying sont un groupe de cinq instrumentistes chinois qui excellent au violon à deux cordes, le erhu, à la flûte traversière en bambou (di-zi), au luth chinois nommé pipa, au yang-qin, une sorte de dulcimer à cordes pincées ainsi qu'aux percussions.

...plus
01-06-2014
François-Xavier Boulay

Le thème guerrier est sinon omniprésent de la musique classique chinoise du moins fortement représenté. A travers les âges, les compositeurs se sont en effet souvent essayés à interpréter les uns l'ordre de commandement du général, les autres le combat au coeur du champ de bataille, d'autres encore les mélodies de la victoire, sans oublier le repos mérité des soldats et la nuit qui porte conseil.

...plus
25-05-2014
François-Xavier Boulay

Fin de parcours avec l'hiver cette semaine. Le compositeur chinois Peng Xiuwen nous a en effet proposé, tour à tour, des airs d'anthologie qu'il a associés avec justesse aux quatre saisons. Après les mois lunaires du printemps, de l'été et de l'automne, place aux trois mois lunaires de l'hiver qui retentissent dans nos partitions orientales de cette semaine.

...plus
18-05-2014
François-Xavier Boulay

Le compositeur chinois Peng Xiuwen nous propose encore cette semaine des airs d'anthologie qu'il associe avec justesse aux quatre saisons. Et c'est bien entendu les trois mois lunaires de l'automne qui retentissent dans nos partitions orientales de cette semaine.

...plus
27-04-2014
François-Xavier Boulay

Loin des consonnances stridantes de son cousin du nord, beiguan, le nanguan offre un panel musical assez divers.

...plus
1 ... 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37

Vos commentaires