Eco / NatureRetour à la source

Les Atayal croient que l'agriculture résulte des liens fermes entre l'Homme, la terre et Utux. L'Homme laboure les champs grâce à son savoir-faire transmis de génération en génération, la terre nourrit les cultures dont les variétés changent en fonction de la qualité des parcelles et Utux qui représente l'âme des ancêtres veille sur la bonne croissance des cultures. A travers ces liens chargés en traditions et en sagesse, l'Homme est inséparable de la terre. Néanmoins, avec la société qui s'est enrichie grâce à l'industrialisation, l'Homme s'est éloigné progressivement de ses racines et aujourd'hui lorsqu'il regarde en arrière, il voit la terre défigurée avec des montagnes éventrées, des rivières déteintes, des espèces de vie éteintes…

L'émission « Retour à la source » est dédiée aux efforts de l'Homme de nos jours pour retrouver la nature à son état d'origine et les fruits qu'offre à l'homme cette nature.

Photo d'illustration Hsu Ren-hsiu


 

Emissions

23-03-2020
La Rédaction

A l’ère ou le monde entier se focalise sur la pandémie du COVID-19, la menace des dérèglements climatiques subie par le secteur agricole reste constante. En 2018, les pertes liées aux catastrophes naturelles agricoles s’élevaient à 5 milliards de dollars taiwanais, soit 153 millions d’euros. Ces pertes sont encore plus importantes en 2016 l’année où Taiwan a connu des vagues de froid au début de l’année et des pluies diluviennes en été. En cette année-là, les pertes agricoles étaient cinq fois plus importantes.

...plus
16-03-2020
La Rédaction
Depuis le début de la propagation du nouveau coronavirus devenu aujourd’hui une pandémie, Taiwan en partant de ses expériences du SRAS en 2003 a anticipé des politiques de lutte. Et cette prévention de Taiwan est aujourd’hui rapportée dans de nombreux pays comme un modèle plutôt efficace jusqu’à présent. En plus des politiques de lutte contre l’épidémie en elle-même, Taiwan anticipe désormais son soutien aux secteurs touchés. Les derniers chiffres d’aide annoncés la semaine dernière par la Chef de l’Etat atteignent les 100 milliards de dollars taiwanais, soit plus de 2,9 milliards d’euro. Et parmi cette aide, 3,5 milliards de dollars (104 millions d’euros) sont réservés au secteur agricole. Les horticulteurs, les éleveurs de porc, les producteurs des légumes à feuille sont les premiers à bénéficier de cette aide....plus
09-03-2020
La Rédaction
Dès le SRAS en 2003, la Chine évoquait la possibilité d’une propagation du virus depuis les animaux sauvages. 16 ans plus tard, avec la propagation du COVID-19 à l’échelle planétaire, les autorités chinoises attribuent de nouveau l’origine du nouveau coronavirus à la consommation d'animaux sauvages. Récemment, le comité permanent de l’assemblée nationale populaire chinois a voté la décision le 24 février d’interdire la consommation d'animaux sauvages. Sont également concernés par cette décision les tortues, tortues à carapace molle, serpents, oiseaux ou insectes de l’élevage humain puisque ces animaux ou insectes peuvent également être porteur de virus. Néanmoins, à la suite de l’opposition immédiate des éleveurs des tortues et des tortues molles, le ministère chinois de l’agriculture a annoncé une décision d’urgence. Les tortues et les tortues molles d’élevage seront incluses dans la gestion des animaux aquatiques, ce qui signifie qu’elles pourront encore être élevées et mangées en Chine à l’avenir. Cette interdiction aura-t-elle réellement des effets ? Pour nous répondre, le professeur Pei Jai-Chyi (裴家騏) de l’institut de recherche sur la préservation des animaux sauvages de l’université des sciences et des technologies de Pingtung....plus
02-03-2020
La Rédaction

Une baleine bleue, 9 tortues de mer retrouvées en une seule journée sur les plages taiwanaises... Le début 2020 s’avère difficile pour les animaux marins dans les eaux taiwanaises.

...plus
24-02-2020
La Rédaction
L’histoire qui nous intéresse aujourd’hui est celle de Fan Yi-hsien (范逸孄) qui, avec son époux, avaient à la base une carrière au salaire très intéressant, l'un comme l'autre, à Shanghai. Mais, avec la naissance de leurs enfants dans cette ville touchée par la pollution de l’air, le couple a décidé de quitter cette ville cosmopolite pour revenir à Taiwan. Et aujourd'hui, le jeune couple a décroché plusieurs prix internationaux pour la qualité de leur riz noir non glutineux....plus
1 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 ... 37

Vos commentaires